César et Rosalie, perle rare du cinéma français

par Benjamin Watelle
0 commentaire

Depuis quelques mois, Netflix ajoute à son catalogue des chefs-d’œuvre du cinéma français, réalisés par Claude Chabrol ou François Truffaut et souvent méconnus du jeune public. S’il y en a un qu’il ne faut pas rater c’est indéniablement César et Rosalie de Claude Sautet, une plongée dans la petite bourgeoisie française des années 70 subjuguée par des acteurs au sommet de leur art.

Romy, Yves, Samy… et les autres

César (Yves Montand) et Rosalie (Romy Schneider) s’aiment et vivent heureux ensemble jusqu’à ce que David (Samy Frey), ancien amant de Rosalie, revienne lui déclarer sa flamme. Si on peut s’attendre au 1er abord à suivre les péripéties d’un trio amoureux comme on l’a déjà vu des milliers de fois, Claude Sautet nous offre ici un film bien plus profond sur les relations humaines.

“Ce qui m’intéresse surtout, c’est de ne pas montrer des héros qui ont toujours raison” déclarait-il en interview, César et Rosalie en est le parfait exemple. Toujours en train de manger, boire et fumer, les personnages sont réalistes. C’est-à-dire ? On se reconnaît en eux et ils nous agacent chacun leur tour par leur comportement tout ce qu’il y a de plus humain.

Les choses de notre vie

“Tu n’as pas de droit sur moi, personne n’a aucun droit sur moi”. Ces mots prononcés par Romy Schneider et son accent inimitable ne pourraient sonner plus justes. Bien qu’il soit sorti en 1972, le film n’a pas pris une ride tant il fait écho aux enjeux actuels avec Rosalie, forte et indépendante, ou la rivalité viriliste de César et David se muant en une amitié sincère entre les 2 cœurs brisés.

Oeuvre intemporelle, César et Rosalie est surtout une porte d’entrée dans la filmographie d’un des plus grands réalisateurs de l’histoire du cinéma français, à consommer sans modération.

“Get the info or die trying”. Je m’appelle Benjamin et imaginer ma vie comme un film m’occupe la majeure partie de la journée, le reste du temps je le consacre à devenir journaliste. Originaire du Berry passé par Tours et la Belgique j’aime le cinéma, les voyages et la musique. Comme un micro dans un open mic, je donne la parole à tout le monde.

0 commentaire

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire