Vidéo : Kader Rmili Abderrazak : Quand la Covid met en lumière l’engagement d’un coach de boxe.

1 commentaire

Depuis le 26 septembre, les salles de sport sont fermées à cause de l’épidémie de Covid-19. La boxe, sport de contact, est un des sports les plus difficiles à pratiquer en période de crise sanitaire. Kader Rmili Abderrazak continue à enseigner la boxe anglaise, malgré tout. Une rencontre qui illustre une détermination à toute épreuve, que la pandémie n’a pu mettre K.O.

« Bonjour, je suis Kader, venez avec moi. »

Kader nous donne rendez-vous à 14h30 à l’arrêt de métro Nanterre-Préfecture.

14h00 : on reçoit un appel. « Oui, je voulais juste vous prévenir, je suis déjà là, je vous attends. », nous indique t-il, timide. En sortant du métro, un homme s’approche et se présente « Bonjour, je suis Kader, venez avec moi. ».

Des escaliers en demi-cercle, une estrade au centre : cet endroit est une véritable arène. La passion d’un boxeur ne pouvait s’illustrer dans un lieu plus adapté. Un musicien joue du saxophone sur l’estrade. Sa musique résonne sur le béton. D’un côté se trouve l’école de danse de l’Opéra national de Paris, de l’autre, le parc André Malraux. Au milieu : des boxeurs amateurs s’entraînent sur les notes d’un saxophoniste néophyte.

“Noble Art”

L’enregistrement est lancé. Kader Rmili Abderrazak regarde fixement la caméra et retrace son parcours.

C’est au Maroc en 1986 que débute l’histoire d’amour entre Kader Rmili Abderrazak et la boxe. Quelques années plus tard, l’histoire se poursuit en France et le mène au Palais des Sports de Nanterre, où il entraîne aujourd’hui petits et grands au “Noble Art”. Après quelques mois d’arrêt à cause de la crise sanitaire, le coach a su redoubler de détermination pour reprendre les cours de boxe, à sa manière.

Vous avez encore envie de vous laisser porter par la passion du sport ? On vous propose de rencontrer Nassra Juma Mohamed, pionnière du foot féminin au Zanzibar. Vous n’avez qu’a cliquer ici.

A quelques lettres près, mes parents auraient pu m'appeler Louise Bourgeois. Faute de quoi, je défends aujourd'hui son combat féministe avec ferveur. Chaque article est une rencontre puis des heures de travail pour retranscrire le mot juste et porter votre voix !

Noémie est une photographe et vidéaste made in Toulouse ! Les voyages qu'elle a faits lui ont permis d’appréhender l’image sous un angle à la fois artistique et social. Ici, elle vous propose de rencontrer des personnes qui l’ont inspirées, à travers l’écriture, la photo et la vidéo.

1 commentaire

Vous aimerez aussi

1 commentaire

Ben 6 avril 2021 - 22h02

Bonsoir,

Il n’existe pas plus meritant comme Homme et Boxeur que Kader. En tant qu’ancien boxeur, je suis admiratif par son esprit combatif et sa carrière. Kader est également un exellent enseignant, qui vous pousse à depasser ces limites. Rien ne l’arrête, pas même le covid. La mairie de Nanterre devrait etre fière d’avoir un Encadrant comme lui aussi important et accompagnant pour les jeunes nanterriens. En tant que Nanterrien moi-même je suis fière de lui.
Bonne courage et bonne continuation Kader.

Répondre

Laisser un commentaire